Carnet d'expédition

À la visite de la côte Est du Costa Rica

Après avoir travaillé une bonne dizaine de jours chez Christopher et Lorena il était temps pour Lucas et moi de changer un peu d’air. Nous avons donc fait nos sacs à dos et avons pris le premier bus pour San José.

Sur place, nous posons nos affaires dans une auberge de jeunesse. Ici, l’ambiance est spéciale : il y a beaucoup d’Allemands et le gérant n’est pas particulièrement amical. Tout cela n’est pas grave, nous ne restons que deux nuits et nous avons bien l’intention de visiter la ville.

La ville de San José n’est pas très belle; c’est vraiment ce que l’on peut appeler : une ville béton. Louanne (LouanneManShow) et Antoine (AntoinevsScience) nous avaient déjà prévenus mais on ne s’attendait quand même pas à cela. Les fast-foods sont présents dans chaque rue. Je crois que jamais je n’avais vu une telle concentration de McDonald’s…

Ensuite les bâtiments ne sont pas très hauts, couleur : gris béton. Il y a beaucoup de circulation et la ville n’est pas vraiment pensée pour les piétons.

Le lundi, nous retrouvons mes grands-parents ainsi que mon oncle et ma tante venus ici pour visiter le Costa Rica. Nous visitons avec eux le marché central où nous mangeons et nous marchons dans les rues piétonnes du centre-ville. Ça me fait du bien de les voir; je suis super content et eux aussi.

Le lendemain, nous partons à 6h du matin direction Tortuguero. Là-bas, nous retrouverons ma famille mais d’abord nous devons prendre deux bus puis un bateau.

Malheureusement le deuxième bus est annulé et nous prenons donc un chauffeur privé que nous partageons avec deux autres françaises.

Nous arrivons enfin à La Pavona, le lieu où nous devons rendre le bateau. Nous profitons de cet arrêt pour discuter avec le bureau des guides du parc naturel de Tortuguero. Nous leur expliquons que nous sommes une association française et ils semblent très intéressés. Tellement que tout va s’accélérer !

En l’espace d’une heure, tout le monde semble nous connaître. Le chauffeur du bateau aussi; lorsqu’il arrive, il nous prend à part et nous montons en dernier. Nous sommes les seuls avec Lucas à ne pas avoir de gilets de sauvetage et il nous fait office de guide lors du trajet. Le bateau tout en longueur fuse sur le petit rio : le pilote connaît par cœur les hauts-fonds et nous sommes impressionnés par le trajet.

Après 1h20 de transport, le bateau s’arrête devant notre auberge et nous sommes les seuls à descendre avec Lucas. Là, c’est ambiance authentique car nous nous retrouvons dans un baraquement pour dormir. Nous visitons le petit village de Tortuguero avec Lucas et nous sommes pris dans cette ambiance entre le pittoresque des ruelles et un tourisme bien présent.

Tortuguero est un tout petit village de la côte Caraïbes et son isolement lui a permis de rester loin de l’agitation des autres coins touristiques du pays. Les petites maisons colorées aux toits de tôle sont restées très simples et les personnes aussi. Seul le tourisme dû à son parc naturel attire les touristes qui ne restent jamais longtemps.

Nous profitons donc de ce lieu et de mes grands-parents. Le parc propose plusieurs activités et nous décidons avec Lucas de faire la balade nocturne ainsi que la visite du parc au petit matin en barque.

Pour ce qui est de la marche de nuit, nous avons été plutôt déçus… Rien de particulièrement exotique mis à part une grenouille et d’énormes araignées. Nous avons tout de même vu un serpent et un paresseux tout en haut d’un arbre.

Pour ce qui est de la balade en barque, là c’est tout autre chose. Nous nous levons difficilement pour commencer le tour à 6h. Nous sommes seuls avec notre guide et le moment est exceptionnel. L’homme connaît la jungle par cœur et nous explique tout des animaux : oiseaux, paresseux, singes, caïmans, …

Nous profitons à fond de ce moment hors du temps. Le guide parle même avec les singes hurleurs !

À un moment, l’homme s’arrête et devient comme fou. Il vient d’apercevoir un oiseau qu’il n’avait pas vu depuis 15 ans ! Nous restons pendant 20 minutes à essayer de photographier le volatile de 5 centimètres, en vain.

Dans l’après-midi, nous visitons une partie du parc à pied et encore une fois il y a des singes partout.

Nous croisons aussi un serpent vert pomme. La journée est exceptionnelle et je suis encore plus content car c’est mon anniversaire.

Le lendemain, nous partons en direction de Puerto Viejo, une ville de surfer au Sud Est du Costa Rica. Nous faisons donc 2h20 de bateau à fond dans la jungle pour ensuite prendre une navette pendant 2 heures. Une fois encore, le capitaine est un pilote et nous volons au-dessus de l’eau.

À Puerto Viejo, nous passons trois nuits dans une auberge miteuse mais ce n’était pas grave; nous avons surfé et fait la fête pendant quelques jours et c’était l’objectif.

Session de surf à Porto Viejo 🏄‍♂️

Après cette petite semaine nous rentrons à la maison, enfin chez Lorena et Christopher. Nous passerons deux jours à travailler avec eux avant de repartir avec eux en direction de Golfito, avec le café acheté par la communauté !

À suivre.

7 Commentaires d’article de blog
  • Angel
    avril 4, 2022Répondre

    I hope you guys enjoyed your stay!! You are always welcome back

  • Mireille
    avril 4, 2022Répondre

    Bon reportage , bien commenté, récit passionnant. Il nous tarde de lire la suite des aventures.

  • Sébastien
    avril 3, 2022Répondre

    Merci pour ce beau récit , Vivement la suite 👍

  • Danièle Ruibet
    avril 3, 2022Répondre

    On s’y croirait ! J’aime beaucoup tes récits , Léo. Très vivants! Quel super voyage, qu’elles supers aventures ! Continuez les garçons ! Mais où est votre compère ? J’ai dû sauter un épisode 😉! A très bientôt de vos nouvelles ! Bisous mon neveux! Et bonjour à vous 3!

    • Lucas
      avril 3, 2022Répondre

      Merci Danièle, pour ce qui est d’Emilien, il est parti en randonnée avec sa copine pendant quelques semaines. Il revient aujourd’hui sur Noddi !

  • Monique
    avril 1, 2022Répondre

    Que de souvenirs partagés! Merci Léo! Bonne continuation, les garçons!

    • Lucas
      avril 6, 2022Répondre

      Merci Monique au plaisir de se revoir !

Laisser un commentaire

Soyez informés de nos actualités !
On vous informe par mail de nos avancées dans l'expédition. Promis, on ne vous inonde pas de mails
Soyez informés de nos actualités !
On vous informe par mail de nos avancées dans l'expédition. Promis, on ne vous inonde pas de mails.